« YES magazine » : la prose vengeresse de Philippe de Vulpillières

En 1998, Philippe de Vulpillières s'associe avec Michel Poulain alias La Shampouineuse - graphiste surdoué des Flyers du Folie's Pigalle collaborant par ailleurs, à l'époque, avec David Guetta et Bob Sinclar - et fonde YES magazine. C'est un virulent réquisitoire à l'encontre du festivisme de la Société du Suicide et il en rédige toutes les chroniques, entre rage et désespoir.

« Gratuit de luxe » et « premier easy-reading magazine », ce petit bijou - qui appartient désormais aux collections du Musée des Arts décoratifs, dans l'aile Marsan du palais du Louvre - fut diffusé à deux reprises à 40 000 exemplaires - via le réseau Carte à pub - dans tous les bars, restaurants et discothèques de la capitale.


Découvrir le premier numéro : « Le fléau branché : survivrez-vous ? »
(cliquez sur l'image pour accéder au magazine en format PDF)



Le deuxième numéro : « Le paraître et le néant »
(cliquez sur l'image pour accéder au magazine en format PDF)


Articles en relation

Partager ce contenu