Philippe de Vulpillières

Philippe de Vulpillières
Né le 17 novembre 1972, Philippe de Vulpillières est diplômé de l’ISG Paris.
Il est le petit-fils de la résistante polonaise Clémentine Mankowska et le descendant du général Jean-Henri Dombrowski.

Sa vie nocturne effrénée, jusqu’à la fin des années 1990, lui offrira toutes les fêtes et toutes les conquêtes féminines - du mannequin à la star - qui font rêver les dupés mais lui révélera aussi que l’Olympe de la Société du Suicide est bien pire qu’un simple miroir aux alouettes : c’est un mortifère et sordide nid de vipères.

Ce constat, il en fera - avec le graphiste-star des nuits parisiennes, Michel Poulain alias La Shampouineuse - un magazine-météorite en forme de cri, YES magazine, dont le lancement aura lieu aux Bains et chez Castel, avant de claquer la porte et d’entamer un très long parcours de conversion intérieure qui le mènera notamment à passer plusieurs mois, comme jardinier, au séminaire catholique de Beit Jala, en Palestine, à deux kilomètres de Bethléem.

Ayant la radicalité dans le sang, il s’exilera finalement à La Valette (Malte), où il dormira dans la rue pendant plus de deux ans pour mendier à Dieu de renaître spirituellement et de comprendre l’architecture de la Société du Suicide.

Exaucé, il s’installera - plus confortablement - à Gênes et écrira son premier livre : L’homme tue et la femme rend fou - disponible aux éditions Culture & Racines en janvier 2021.  

Suivez son actualité sur notre site.

Visitez sa plateforme de mécénat.