Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe
Éric Verhaeghe est un haut fonctionnaire, essayiste, journaliste économique et conférencier belge naturalisé français né le 9 décembre 1968 à Liège. Il a été président de l'Association pour l'emploi des cadres de 2009 à 2011.

Éric Verhaeghe a fait des études de philosophie et d’histoire à l’Université Paris-I. Il est diplômé de l'ENA (promotion Copernic).

Ex-directeur des affaires sociales de la fédération patronale des assurances, il a quitté le Medef (en janvier 2011) qu'il représentait dans de nombreux organismes paritaires comme, par exemple, l’Apec, la Cnav ou encore l’Unedic.

Il convoquait la presse pour annoncer qu’il renonçait à tous ses mandats tout en annonçant la sortie le jour même d’un livre : Jusqu’ici tout va bien sous-titré « énarque, membre du Medef, président de l’APEC, je jette l’éponge ».

A la suite de son départ de l'APEC et de l'abandon de ses mandats patronaux, la FFSA lui retire la direction des affaires sociales, arguant qu'elle a été mise « devant le fait accompli » et affirmant qu'il « met à mal la position de notre secteur, en termes d'image et de relations avec les partenaires sociaux ».

En novembre 2011, il fonde le cabinet d'innovation sociale Parménide, spécialisé dans l'élaboration de réseaux sociaux. En décembre 2012, il est élu à l'unanimité Président de l'association Réavie. En décembre 2014, il fonde la start-up Tripalio, société de presse qui publie de l'information sociale.

Il a contribué à la création de la Gazette de l'Assurance, un site de publication dédié aux assureurs ; ainsi que Courtage Network, le premier réseau social qui a été créé pour les courtiers spécialistes de la protection sociale et Expert Network, le premier réseau social créé pour les experts-comptables. Il est créateur de Cosmico, en août 2018, une société de médecine naturelle.

Éric Verhaeghe publie et intervient régulièrement sur AtlanticoContrepointsFigaroVox, Russia Today et Sud Radio.

En 2012, dans son essai Faut-il quitter la France, il énonce la notion de « démocratie liquide », une forme supérieure de démocratie, qui utiliserait internet pour ouvrir la décision publique à l'ensemble des citoyens. En 2015, il publie Ne t'aide pas et l'État t'aidera : la sécurité sociale et la mort de la responsabilité (éditions du Rocher) puis Le Great Reset : mythes et réalités en 2021 aux éditions Culture & Racines.

Vous pouvez retrouver toute son actualité sur Le courrier des stratèges ou sur notre site.