Du spectacle fétichiste de la marchandise mondiale et de sa crise finale… (prévente)
zoom_out_map
chevron_left chevron_right
Nouveau

Du spectacle fétichiste de la marchandise mondiale et de sa crise finale… (prévente)

Au-delà de la dictature démocratique de la valeur d’échange totalitaire… Pour l’abolition de l’esclavage salarié et de toute domestication étatique !

 

22,00 € TTC 20,85 € (HT)
block SORTIE : DÉCEMBRE 2021 (expédié à réception)
Paiement 100% sécurisé.

Livraison dès 4,50€ en France métropolitaine.
(pas de livraison vers les DOM-TOM).

Livraison offerte dès 100€ d'achat.
LIVRE EN PRÉVENTE !
SORTIE : DÉCEMBRE 2021
(Le livre vous sera expédié à réception)


Les vidéos de Guerre de Classe 

Description

SORTIE : DÉCEMBRE 2021 (Le livre vous sera expédié à réception)


Au-delà de la dictature démocratique de la valeur d’échange totalitaire…
Pour l’abolition de l’esclavage salarié et de toute domestication étatique !

Notre époque est celle de la crise finale du spectacle fétichiste de la marchandise mondiale qui cesse de pouvoir produire sa propre reproduction et qui tente désespérément de faire diversion mensongère par la fabrication étatique d’un chaos terroriste, immigrationniste et sanitaire interminable, alimenté de mystification écologique ininterrompue… C’est ce vaste temps nouveau où le prolétariat, luttant d’abord en tant que classe contre les effets du Capital, va se remettre ensuite lui-même en question en portant le dépassement révolutionnaire de toutes les causalités de la capitalisation elle-même par la production ontologique du communisme en tant qu’abolition de toutes les classes et destruction de l’argent et de l’État comme immédiateté historique de l’humanité émancipée.

Dans cette époque surprenante se poseront deux questions effectivement cruciales. La première : comment être à la hauteur révolutionnaire d’une activité historique radicale ? La seconde : selon quelles modalités opérationnelles des humains pourront se regrouper pour assumer la situation résultant de la mort du monde du règne de la quantité. L’auteur y répond en rappelant simplement – dans la trajectoire historique du mouvement communard multiséculaire – que la qualité de l’Être en devenant le critère réel de la totalité de l’existence permettra, seule, à nos actes de nous mener le plus loin possible dans l’intelligence de l’émerveillement. 

Voilà plus de quarante ans que Francis Cousin, dans des cadres collectifs, anonymes ou personnels - s’est attaché à produire une critique radicale du spectacle de l’indistinction marchande autocratique. Il en dé-voile ainsi, une nouvelle fois la généalogie, le parcours et la destination en désignant la dialectique historique du temps long par laquelle a fini de se réaliser l’économie politique de la tyrannie démocratique de la valeur d’échange indifférenciée.

Fiche technique

978-2-491861-28-5
Fiche technique
Nombre de pages :
284
Format :
14x21
Partenariat :
Guerre de Classe

Crise finale...

Ce n'est qu'au début du crépuscule que la chouette de Minerve prend son envol… »*
Hegel, Principes de la philosophie du droit.


* Elle signifie que la philosophie est toujours en décalage avec l’histoire qui est en train de s’écrire mais qu'elle ne comprend un processus historique qu'au moment où il est achevé. Minerve est, dans la mythologie romaine, la déesse de la sagesse dont le symbole est la chouette. Par la suite cette chouette est également devenue le symbole de la philosophie. Le crépuscule marque à la fois le moment où les affaires et le monde de l’action s’arrêtent, mais aussi l’instant où l’esprit prend conscience de ses propres limites. Ce thème est un marqueur fort du dernier livre de Francis Cousin.

Guerre de Classe

Cliquez sur le visuel ci-dessous :

Les autres livres de Francis Cousin sur le site Guerre de Classe

Cliquez sur le visuel ci-dessous :

Vous aimerez aussi

Pour en savoir plus :